Avocate irrespectueuse (Français)




Avocate irrespectueuse est le livre d'une femme obstinée, courageuse, indignée par toutes les formes d'injustice. Née en Tunisie, Gisèle Halimi se révolte très jeune contre les injustices faites aux femmes. Son baccalauréat en poche, elle obtient de ses parents l'autorisation de poursuivre ses études en France. Pour elle, ce serait le droit. Elle est diplômée en 1948 et s'inscrit au barreau de Paris en 1956.

Gisèle Halimi aime le droit, c'est sa passion, et elle veut défendre les droits de tous. Maître Halimi est la seule avocate à signer le manifeste des 343 en 1971. En 1972, lors du procès de Bobigny, elle obtient la relaxe pour sa cliente, une jeune fille de 16 ans inculpée pour avoir avorté après un viol. Ce procès marque une étape décisive dans la promulgation de la loi Veil en 1975. En 1978, elle gagne un procès pour viol collectif. Ce procès contribue à l'adoption de la loi du 23 décembre 1980 qui permit d'élargir la définition de viol.

À travers le livre des mémoires de Maître Halimi, le lecteur se retrouve en pleine immersion dans la manière de pratiquer le droit au XXe siècle, et de rendre justice également. Des sujets d'Histoire, comme l'indépendance de la Tunisie et de l'Algérie, la décolonisation, la peine capitale en France sont racontés à travers ses yeux et son expérience d'avocate.

Vous souhaitez trouver d’autres livres sur le même sujet ? Vous souhaitez approfondir vos connaissances ? Rendez-vous ici : Avocat